Journées d’étude : Corps, mémoires, liens. Comment les migrants fabriquent leur présent.

Corps, mémoires, liens : comment les migrants fabriquent leur présent ?

flou optimisé

© Sandra Fancello

Lors de ces journées la réflexion sera orientée autour de divers profils de l’expérience migratoire. Les variables (culturelles, religieuses, politiques) déterminant, au cours de l’expérience migratoire, les formes de la mémoire et de l’oubli, et leur rapport avec les questions de la souffrance et de la cure ; la manière de reproduire par le corps la mémoire et le lien social, à travers ce qu’on peut nommer des archives incorporées, parmi lesquelles les symptômes et la maladie ; la dialectique entre mémoire et oubli et les économies morales du mensonge parmi les réfugiés et les demandeurs d’asile, tout en se posant la question suivante : Que signifie pour ces sujets devoir inventer des dates, noms, événements douloureux, relations et émotions, et donc vivre dans un monde d’expériences sans références au point de s’inventer une biographie, voire : une mémoire, parallèle ?

Lire la suite

L’expérience de réfugiés et de demandeurs d’asile : entre terreur de la sorcellerie, mémoires culturelles et violence bureaucratique

6e Conférence européenne des études africaines, paris, juillet 2015

ECAS-logo-AfriqueCe panel souhaite interroger la place de la sorcellerie dans les trajectoires et les narrations de réfugiés et de demandeurs d’asile. En Afrique et ailleurs, les représentations de la sorcellerie se mêlent aux ressentiments qui pèsent sur les communautés déplacées et les relations des individus. Face aux institutions du « gouvernement humanitaire », comment des réfugiés peuvent-ils rendre « crédibles » les menaces de la sorcellerie ou amener les preuves des « armes mystiques » qu’ils sentent peser sur eux ? Les concepts de « plausibilité » et de « cohérence », au cœur de l’idée d’une narration crédible, insistant sur un modèle d’« Homme rationnel » s’estompent devant ces expressions de l’expérience traumatique et témoignent d’autres formes de moralité. Lire la suite

Centrafrique : le calvaire des réfugiés musulmans au Tchad, au Cameroun et en RDC

http://www.jeuneafrique.com/photos/082014/001082014110012000000bangui.jpgPlus de 500 000 personnes ont été déplacées en raison de la crise centrafricaine, selon Médecins sans frontières (MSF). Dans un rapport alarmant, l’ONG dénonce le désastre humanitaire que subissent les réfugiés musulmans, avant et pendant leur exode dans les pays voisins. Lire la suite