Penser la sorcellerie en Afrique

Mis en avant

Penser la sorcellerie en Afrique, Éditions Hermann, mars 2015

Couv.défLa sorcellerie a pris dans l’Afrique contemporaine des formes inédites : enfants sorciers, crimes rituels, vols de sexe, possessions diaboliques. Elle ne renvoie plus à un système organisé de croyances et de pratiques mais plutôt à des imaginaires polymorphes suscités par l’insécurité et l’injustice vécues au quotidien. Les faits de violence associés aux affaires de sorcellerie témoignent d’une profonde dérégulation normative et exigent des enquêtes situées qui interrogent les chaînes du soupçon et de l’accusation.  Lire la suite

Politique de la délivrance et guerre spirituelle des pentecôtistes en Afrique

6e Conférence européenne des études africaines, paris, juillet 2015

ECAS-logo-AfriqueAvec le succès des églises pentecôtistes et des centres de délivrance, la lutte contre les «forces du mal» est devenue un thème de mobilisation dans l’Afrique contemporaine. Le discours sur l’omniprésence de la sorcellerie dans les sphères de la vie quotidienne, alimenté par le «marché de la guérison», contribue à renforcer l’imaginaire de la persécution par les autres, proches ou lointains, le pentecôtisme constituant une forme paradoxale et alternative de discours sorcellaire. La délivrance pentecôtiste se présente comme une ressource individuelle et collective face à la sorcellerie, puisant sa force dans sa dimension discursive autant que dans la performance rituelle et corporelle. Lire la suite

L’expérience de réfugiés et de demandeurs d’asile : entre terreur de la sorcellerie, mémoires culturelles et violence bureaucratique

6e Conférence européenne des études africaines, paris, juillet 2015

ECAS-logo-AfriqueCe panel souhaite interroger la place de la sorcellerie dans les trajectoires et les narrations de réfugiés et de demandeurs d’asile. En Afrique et ailleurs, les représentations de la sorcellerie se mêlent aux ressentiments qui pèsent sur les communautés déplacées et les relations des individus. Face aux institutions du « gouvernement humanitaire », comment des réfugiés peuvent-ils rendre « crédibles » les menaces de la sorcellerie ou amener les preuves des « armes mystiques » qu’ils sentent peser sur eux ? Les concepts de « plausibilité » et de « cohérence », au cœur de l’idée d’une narration crédible, insistant sur un modèle d’« Homme rationnel » s’estompent devant ces expressions de l’expérience traumatique et témoignent d’autres formes de moralité. Lire la suite

Ce que guérir veut dire

Colloque international de l’amades, 22, 27, 28 ET 29 MAI

V3

Le colloque  2015  de l’AMADES (Anthropologie Médicale Appliquée au Développement et à la Santé), en collaboration avec le Centre Norbert Élias, se déroulera cette année à Marseille, Ottawa et Dakar les 22, 27, 28 et 29 mai 2015. A travers cet évènement,  nous proposons aux anthropologues – et plus largement aux chercheurs en sciences sociales et aux professionnels de santé – de discuter des enjeux de la guérison dans ses dimensions théoriques, sociales, culturelles, cliniques et historiques. Lire la suite

Hommage à Bruno Martinelli

journées d’étude : de la transmission des savoir-faire au traitement des affaires:   Le forgeron, le juge et l’ethnologue.

Les 21 et 22 mai 2015 à la MMSH d’Aix-en-Provence

20150114_114949 (2)Bruno Martinelli, professeur d’anthropologie à l’université d’Aix-Marseille et chercheur à l’IMAf, nous a quittés le 12 octobre 2014, la maladie mettant subitement un terme à la présence et à l’œuvre de notre collègue. Bruno Martinelli était un chercheur entrepreneur qui connaissait remarquablement chacun des terrains qu’il a investis et les chantiers de formation qu’il a ouverts (Togo, Burkina Faso, Mali, et plus tard, Centrafrique et Tchad). Lire la suite

Images de guerre en Afrique

Dans le cadre du séminaire “Images de la violence et violence des images” 

imagesJeudi 5 mars : Images de guerre en Afrique
Andrea Ceriana Mayneri (IMAf), Violence et « cannibalisme » en Centrafrique.
Marie Miran (EHESS), Les théâtres ivoiriens de la violence armée. Lire la suite