Les membres

Sandra FANCELLO

Directrice de recherche au CNRS, membre de l’Institut des Mondes Africains, MMSH d’Aix-en-Provence, France.
Coordinateur scientifique du programme ANR EInSA
Responsable de l’axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

Bruno MARTINELLI

Professeur à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’Institut des Mondes Africains,
MMSH d’Aix-en-Provence, France.
Responsable de l’axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel
 

André MARY                                                                   Directeur de recherche 1ère classe au CNRS, membre de l’Institut Interdisciplinaire d’Anthropologie du Contemporain (IIAC-EHESS).Équipe partenaire LAHIC-EHESS, Paris.                                                                                        Axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel

 

Julien BONHOMME

Maître de conférence à l’École Normale Supérieure. Membre du Laboratoire d’Anthropologie Sociale (LAS), Collège de France.
Équipe partenaire du Laboratoire d’Anthropologie Sociale, Paris.
Axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel

Roberto BENEDUCE

Professeur d’Anthropologie Médicale et Psychologique. Università di Torino, Dipartimento di Culture, Politica e Società ; Directeur du Centre Frantz Fanon  (Italia).
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

Alessandro GUSMAN

Anthropologie, enseignant-chercheur associé à l’Université de Turin, Italie.
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

Andrea CERIANA-MAYNERI

Docteur en anthropologie, membre de l’Institut des Mondes Africains
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations
 

Gervais NGOVON
Juriste auprès de la CEMAC, Département des droits de l’Homme,
Centrafrique. Consultant au sein du programme EInSA.

1916672_100411883330677_7778131_nJean-Bruno NGOUFLO

Directeur du Département d’anthropologie de l’Université de Bangui, Centrafrique.
Axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel
 

10941010_1389389368032016_4659109249360334701_nMaixant MEBIAME-ZOMO
Enseignant à l’Université Omar Bongo de Libreville, Gabon.
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

 

 

Bernard COYAULT
Docteur en anthropologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (LAHIC-EHESS), Paris, France.
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

Jacky BOUJU

Maître de conférence à l’Université d’Aix-Marseille, membre de l’Institut des Mondes Africains, MMSH d’Aix-en-Provence, France.
Responsable de l’axe 3 : Violence, incertitude et vulnérabilité

Mirjam De BRUIJN

Professeur à l’Université de Leiden, membre de l’African Studies Center de l’Université de Leiden (Pays-Bas)
Axe 3 : Violence, incertitude et vulnérabilité

Filip De BOECK

Professeur à l’Université de Leuven (Belgique), directeur de l’Institute for Anthropological Research in Africa (IARA)
Axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel

Sylvie AYIMPAM

Docteur en sciences politiques, membre de l’Institut des Mondes Africains,
MMSH, Aix-en-Provence, France.
Axe 3 : Violence, incertitude et vulnérabilité

5cc6d9872253e554e2c56fb80581753cChristian MAYISSE

Enseignant à l’Université Omar Bongo de Libreville (Gabon).
Axe 1 : Logiques de l’accusation dans le cadre institutionnel

5cc6d9872253e554e2c56fb80581753cSariette BATIBONAK

Docteur en anthropologie de l’Université d’Aix-Marseille, MMSH, Aix-en-Provence, France.
Axe 2 : Quête de guérison et itinéraires de consultations

5cc6d9872253e554e2c56fb80581753cEmmanuel GALLAND

Doctorant à l’Institut des Mondes Africains, MMSH, Aix-en-Provence, France.
Axe 3 : Violence, incertitude, vulnérabilité

Sylvain BATIANGA

Doctorant à l’Institut des Mondes Africains ;
Assistant d’anthropologie au département d’anthropologie de l’Université de Bangui, Centrafrique.
Axe 3 : Violence, incertitude, vulnérabilité