Politique de la délivrance et guerre spirituelle des pentecôtistes en Afrique

6e Conférence européenne des études africaines, paris, juillet 2015

ECAS-logo-AfriqueAvec le succès des églises pentecôtistes et des centres de délivrance, la lutte contre les «forces du mal» est devenue un thème de mobilisation dans l’Afrique contemporaine. Le discours sur l’omniprésence de la sorcellerie dans les sphères de la vie quotidienne, alimenté par le «marché de la guérison», contribue à renforcer l’imaginaire de la persécution par les autres, proches ou lointains, le pentecôtisme constituant une forme paradoxale et alternative de discours sorcellaire. La délivrance pentecôtiste se présente comme une ressource individuelle et collective face à la sorcellerie, puisant sa force dans sa dimension discursive autant que dans la performance rituelle et corporelle.

Politique de la délivrance et guerre spirituelle des pentecôtistes en Afrique/Politics of Deliverance and the Pentecostal Spiritual War in Africa

Gusman Alessandro / University of Turin (Italy), Fancello Sandra / CNRS, IMAf (France)

9 JUILLET 16:00 - 17:30 
Salle: S_D640
Sorbonne :  17, Rue de la Sorbonne, 75005 Paris.

Avec le succès des églises pentecôtistes et des centres de délivrance, la lutte contre les «forces du mal» est devenue un thème de mobilisation dans l’Afrique contemporaine. Le discours sur l’omniprésence de la sorcellerie dans les sphères de la vie quotidienne, alimenté par le «marché de la guérison», contribue à renforcer l’imaginaire de la persécution par les autres, proches ou lointains, le pentecôtisme constituant une forme paradoxale et alternative de discours sorcellaire. La délivrance pentecôtiste se présente comme une ressource individuelle et collective face à la sorcellerie, puisant sa force dans sa dimension discursive autant que dans la performance rituelle et corporelle. La libération du Mal est devenue également un thème politique récurrent dans les discours des chefs d’État africains (de Gbagbo à Bozizé ou Museveni) qui appellent à « guérir la nation » par une chasse aux sorciers (les migrants, les musulmans, les homosexuels, etc.) et une «guerre spirituelle » qui n’est pas toujours métaphorique. Le discours politique de la mobilisation contre la sorcellerie vise en réalité à masquer de désengagement des États par une rhétorique de la victimisation collective. L’atelier propose une réflexion sur les ressorts de la politique de délivrance du discours pentecôtiste au regard de la situation d’«epistemic anxiety» des sociétés africaines actuelles. L’atelier accueille contributions basées sur des recherches ethnographiques en Afrique ou dans la diaspora.

With the growing success of Pentecostal churches and of deliverance centers, spiritual warfare has become a theme of mobilization in contemporary Africa. The Pentecostal discourse about the omnipresence of witchcraft in the different spheres of everyday life, fuelled by the “healing market”, contributes to reinforce the popular imagination of persecution, either from relatives or from other people, thus making Pentecostalism a paradoxical and alternative witchcraft discourse. Deliverance in Pentecostal churches is at the same time an individual and collective resource against witchcraft, gaining its force from the discursive dimension and from the ritual and bodily performance. Deliverance from evil has also become a recurrent political theme in the speeches of African national leaders (from Gbagbo to Bozizé to Museveni) who call for a witch-hunt (against migrants, Muslims, homosexuals …) to “heal the nation”, and for to a “spiritual warfare” that is not always only metaphoric. The political discourse of mobilization against witchcraft thus aims at hiding the withdrawal of the State with the usage of a rhetoric of collective victimization. Against this background, this panel is concerned with a reflection on the responsibilities of Pentecostal deliverance politics within the condition of “epistemic anxiety” of contemporary African societies.

Intervenants :

Babalola Sunday Funmilola, Joseph Ayo Babalola University
Spiritual Warfare in African Pentecostalism and the Indigenous African Religion: A Nigerian Experience

Costantini Osvaldo, Sapienza/Università di Roma
Deliverance and Agency. Pentecostalism in Ethiopia and Diaspora

Fancello Sandra, Institut des Mondes Africains/CNRS
Diabolisation de la contestation et politique de la délivrance en Afrique.

Gusman Alessandro, University of Turin
Delivering from the Spirit of “Blocage”; Refugees’ Experience and Spiritual Warfare in Congolese Churches in Kampala (Uganda)

LeBlanc Marie Nathalie, Université du Québec
“Spirit Migraines”, “Burning Stomachs” and Other Pentecostal Predicaments: Idiomes of Distress Among Refugees of African Origin in Canada

 

Voir le site de l’ECAS 2015

Télécharger le programme en ligne

 

IMAF-LOGO-WEB   GIS_logologo-lam

 

logo-aegis logo-universite-paris-1