Vient de paraître : L’offrande de la mort. Une rumeur au Sénégal

Mis en avant

L’offrande de la mort. Une rumeur au Sénégal, par Julien Bonhomme et Julien Bondaz, aux éditions CNRS, 2017.

Sénégal, janvier 2010 : un mystérieux personnage à bord d’une voiture distribuerait des offrandes de viande et d’argent qui tueraient ceux qui les acceptent. Pendant une quinzaine de jours, cette étrange rumeur circule dans tout le pays, fait la une de l’actualité et provoque plusieurs incidents : des personnes sont accusées d’être le « tueur charitable» et prises à partie par la foule. Parce qu’elle perturbe le cours ordinaire des choses et déstabilise les évidences du sens commun, cette rumeur d’offrande de la mort offre une entrée originale pour étudier des faits sociaux de plus grande ampleur. Lire la suite

Superstitions Culturesmondes

En passant

De l’imaginaire sorcellaire à la « chasse aux sorcières »

Comment expliquer la recrudescence des accusations en sorcellerie ces dernières années et les violences qui en découlent souvent? Comment les systèmes judiciaires prennent en charge ces affaires, comment peuvent cohabiter justice coutumière et justice pénale ? CulturesMonde par Florian Delorme le 15 juin 2017 – France Culture avec Andrea Ceriana Mayneri et Gervais Ngovon.

Lire la suite

Journée d’étude : Politique, croyances et conflits en Afrique Centrale

Politique, croyances et conflits en Afrique Centrale, Libreville, 9 juin 2017

La communauté des chercheurs en sciences sociales s’interroge moins sur le triptyque « Politique, croyances et conflits » en Afrique subsaharienne. Il résulte de ce déséquilibre une limite ouvrant la voie à un fort potentiel de recherche dans les années à venir. De nombreux travaux traitent de manière séparée la politique et les croyances comme source de conflits en Afrique. La littérature existante provient essentiellement de sources institutionnelles et circule sous la forme de travaux d’expertises rédigés en réponse aux commandes des agences d’aides internationales – bailleurs de fonds et ONG (UNESCO, 2005). Lire la suite

Appel à communication : Politique, Croyances et Conflits en Afrique Centrale

Journées d’étude du LABAN, les 8 et 9 juin 2017 libreville gabon

La communauté des chercheurs en sciences sociales s’interroge moins sur le triptyque « Politique, croyances et conflits » en Afrique subsaharienne. Il résulte de ce déséquilibre une limite ouvrant la voie à un fort potentiel de recherche dans les années à venir. De nombreux travaux traitent de manière séparée la politique et les croyances comme source de conflits en Afrique. La littérature existante provient essentiellement de sources institutionnelles et circule sous la forme de travaux d’expertises rédigés en réponse aux commandes des agences d’aides internationales – bailleurs de fonds et ONG (UNESCO, 2005). Lire la suite

Le pentecôtisme à la conquête du Gabon

Le pentecôtisme à la conquête du Gabon, Maixant Mébiame-Zomo, Paris, l’Harmattan

couverture-maixantMaixant Mébiame-Zomo est anthropologue, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS, Paris). Il enseigne la sociologie et l’anthropologie des religions à l’Université de Libreville (Gabon). Ses recherches portent sur la transnationalisation du pentecôtisme gabonais, la sorcellerie et les crimes rituels. Il a co-édité, avec A. Atérianus et J. Tonda, La violence de la vie quotidienne à Libreville, Paris, L’Harmattan, 2016.                          « Cet ouvrage tend à combler un vide en matière de sociologie et d’anthropologie des religions au Gabon. Il traite du pentecôtisme, un mouvement religieux effervescent aux prétentions thérapeutiques et thaumaturges et qui a suscité d’emblée l’intérêt de la population gabonaise des années 1930. Lire la suite